un atelier d’écriture comme espace d’expression et de communication.

Logorallye…

Posté on 13, mai 2019

Il faut être au monde pour participer à l’atelier d’écriture et ne pas fermer l’œil après avoir bien mangé.

J’aime tes seins blancs qui sont tiens; ça me donne des frissons quand je les tiens.

Ils ont d’ailleurs fière allure quand je les regarde. Je ne saurais les coucher sur du papier, à moins d’y passer
la nuit jusqu’au crépuscule.

Ca va, je ne lis pas d’inquiétude dans ton regard après avoir énoncé cela.

Tu me ferais monter jusqu’aux cimes inaccessibles.

J’aime de tels voyages.

Avec toi, plus de mélancolie.

Ce n’est pas vraiment une révélation que de dire cela !

Il faut maintenant placer le Nabuchodonosor !

Avait-il un chien qui avait du chien ?

A-t-il joué à la poupée ?

Etait-ce son rituel ?

Nul ne sait ! …

En cette minute précise de mars, j’arrête de dire des bêtises … jusqu’à demain matin.
Ben